Quels sont les fondamentaux de recrutement d'un adhérent Apm ?

2438 vues

Un club attractif est un club composé de plus de 22 à 25 adhérents remplissant les critères de recrutement ci-dessous.

Il s’agira pour chaque club d’en respecter l’esprit, tout en l’adaptant aux réalités locales.

1. L’adhérent Apm est un dirigeant d’entreprise

Règle générale qui doit concerner au moins 85% des adhérents du club :

  • Les adhérents sont des chefs d’entreprise et ont des responsabilités sociales, sociales et financières. Ces chefs d’entreprise adhérents ont conscience que même performants dans leur domaine, ils s’engagent à se perfectionner dans le but de faire progresser durablement leur entreprise.
  • Les dirigeants de TPE (moins de 10 salariés) n’ont pas vocation à être membre de l’Apm, sauf cas particulier des structures ayant un potentiel de croissance rapide.

Au-delà de ce nombre,

  • Cas des grands groupes/directions de site/direction de Business-Unit :

Afin de tenir compte des responsabilités significatives que peuvent exercer des profils n’entrant pas dans la règle générale, les clubs peuvent recruter :

                - Des directeurs d’activité ou les directeurs de sites.

                - Des directeurs régionaux sous réserve que leurs responsabilités managériales soient importantes, et que leur mission ne se réduise pas à l’animation d’une force de vente.

  • Cas des banques et des commissaires aux comptes : afin de s’enrichir d’apports supplémentaires et profiter d’une bonne connaissance du tissu local, les clubs peuvent recruter les Directeurs Régionaux de banque ou d’importantes structures d’audit ou de commissariat aux comptes. A noter par exemple: dans un cabinet d'audit, seul un associé est considéré comme dirigeant avec toutes respoansabilités.
  • Cas des profils différents ou des organisations atypiques :

Afin de renforcer la richesse du tour de table tout en conservant une dominante « chef d’entreprise », un club peut accueillir au plus trois profils du type (et si le club a déjà un effectif selon les fondamentaux) :

  • Professions libérales telles avocats ou consultants,
  • Dirigeants d’institutions publiques (hôpitaux, bases militaires, institutions culturelles etc.),
  • Dirigeant d’une société d’économie mixte,
  • Dirigeant d’une TPE dont le profil serait particulièrement intéressant.

2. Le processus de recrutement et de cooptation

Methode de recrutement et de cooptation préconisée :

Tout candidat doit être coopté par tous les membres du club, sans aucun veto. Le veto est confidentiel. L’affectio societatis est capital car c’est l’individu et non l’entreprise qui est coopté, c’est lui qui apportera sa contribution au club. Sa personnalité et sa motivation sont déterminantes.

Voici les 6 étapes recommandées pour un recrutement “réussi” :

  1. Détection d'un membre possible suivie d’une proposition à l’animateur et au président
  2. Si accord, proposition du candidat au club, par mail et lors d’une rencontre, grâce à un mini CV rédigé par le parrain. Idéalement, cette proposition est confidentielle, c’est-à-dire que le candidat n’est pas informé
  3. Si pas de veto, rencontre avec le président et l’animateur
  4. Si accord du président et de l’animateur, invitation à une rencontre du club
  5. Au lendemain de cette 1ère rencontre, 2ème consultation du club
  6. Si accord du club et de l’intéressé : intégration au sein du club. L’admission au sein d’un club ne devient définitive qu’à compter d’un engagement par le nouvel adhérent de respecter les principes et valeurs de l’Association (engagement club).

Le Référent est à votre disposition pour échanegr sur tous les cas particuliers ou sujets à questions.

Vous souhaitez apporter un complément à la réponse ?

Partager la question

Partager par email